Des nouvelles de la Revue d'histoire des chemins de fer



Au programme de ce nouveau numéro de la Revue, les actes du colloque « Chemins de fer, tramways et métros : deux siècles de cabines de conduite » qui s’est tenu en visioconférence, sur trois demi-journées, les 9, 10 et 11 juin 2021.


Depuis 2019, l’axe de recherche du programme scientifique consacré à l’histoire de la cabine de conduite et de l’interface homme-machine, initié par Georges Ribeill - qui a été rejoint par Philippe Hérissé, Philippe Ventéjol, Jérôme Gallaud et François Chantereau - retrace l’évolution des commandes, des systèmes d’information, des règlements, de la sécurité et du confort des machines.


Après deux années de travaux, au cours desquelles plusieurs réunions ont permis de commencer à déchiffrer cet immense sujet, le temps était venu de présenter les premiers résultats des recherches. Ce sont des chercheurs et des chercheuses, d’anciens cheminots et traminots ou encore des passionnés du rail qui proposent des textes au contenu et au statut pluriels, de l’étude scientifique au témoignage d’acteur, les deux se rejoignant parfois.


Cette diversité reflète bien ce qu’est Rails & histoire, un carrefour où universitaires, professionnels du ferroviaire et amateurs éclairés peuvent se rencontrer, confronter leurs points de vue et débattre.


Afin d'en savoir un petit peu plus sur les articles que vous pourrez lire au sein de ce numéro, téléchargez le sommaire dès maintenant en cliquant ci-dessous :


RHCF56_Sommaire
.pdf
Download PDF • 74KB

Le sommaire montre la diversité des approches et des thématiques abordées grâce à des articles de synthèse sur les cabines des locomotives à vapeur, des tramways et du métro (essentiellement parisien), des analyses portant sur les manipulateurs traction-freinage ou encore la commande de frein, en passant par les mutations de la documentation à disposition des mécaniciens, jusqu’aux témoignages de trois observateurs et acteurs des évolutions de la cabine de conduite, en matière de conception (en particulier de l’Eurostar) et d’ergonomie.


Nous vous souhaitons une bonne lecture, et n’hésitez pas à nous faire part de vos commentaires !

282 vues0 commentaire