© 2018 Créé par Rails & histoire

HISTOIRE DES VITESSES FERROVIAIRES

2018

2010

2011

1987

« Histoire des vitesses ferroviaires » peut aussi se dire « Vitesses et grandes vitesses ». Mais la réflexion porte également sur le temps, sur sa mesure et sur sa perception : existe-t-il par exemple un « temps ferroviaire » ?

Cet ensemble de questions s'est inséré de deux façons dans le programme scientifique de recherche et d’action 2008-2013 de Rails & histoire dans les domaines « Chemin de fer et innovation technique », et « Réseaux ferrés, mobilités et territoires.

L’histoire des vitesses et des temps ferroviaires fait converger ces deux préoccupations qui réunissent offre et demande : les stratégies d’offre (aussi bien technique que commerciale) des compagnies de transport ferroviaire et leurs effets sur le fonctionnement du système et sur la mobilité, l’offre des fournisseurs de matériel et la demande des compagnies de transport, l’offre des compagnies et la demande de leurs clients. Cette approche n’exclut pas, au contraire, perceptions et représentations.

Comme l’écrit François Caron, « L’histoire de la vitesse ferroviaire ne doit pas être réduite à la description des sensations éprouvées par les voyageurs lorsque le train roule vite. Elle doit être replacée dans son contexte technique, socioéconomique et socioculturel. Elle doit prendre en compte la vitesse de circulation des marchandises aussi bien que des voyageurs, l’analyse enfin des comportements et des pratiques culturelles associés à l’expérience de la vitesse. »

Les deux manifestations proposées en 2010 et 2011 par Rails & histoire font progresser la réflexion.

La journée d’études « Vitesse ferroviaire, gestion du temps et construction des territoires » (10 juin 2010) pose les termes du problème et ouvre des perspectives.

Un colloque développera toutes les implications du thème à l’automne 2011. Il insistera, en cette année du 30e anniversaire de la mise en service de la première ligne nouvelle française à grande vitesse, sur l’histoire des grandes vitesses.

 

Mais l’histoire des grandes vitesses du 20e siècle est presque aussi ancienne que les grandes vitesses elles-mêmes et Rails & histoire a déjà construit un socle de références : les résultats des travaux menés au début des années 1990 par différentes équipes ont été publiés dans La Revue d’histoire des chemins de fer, n° 12-13 (1994) qui, après quinze ans, est devenue incontournable. Vous pouvez aussi écouter des témoignages inédits des principaux acteurs.

ÉCOUTER LES COLLOQUES

Rails & histoire ferroviaire train patrimoine chemins de fer railways