Visites : Lyon-Perrache, une gare cachée et méconnue


Vue extérieure de la façade de la gare de Lyon-Perrache.

Vue extérieure de la façade de la gare de Lyon-Perrache en juin 2021.

Crédit photo : Homère, Wikimedia commons.


L'antenne Sud-Est de Rails & histoire organise depuis cette année, sur une proposition de la mairie du 2e arrondissement de Lyon, une visite guidée de la gare de Lyon-Perrache. Cette visite guidée, intégrée à un programme plus large de visites gratuites destinées à mettre en valeur l'important patrimoine du 2e arrondissement, a pour objectif de remédier, au moins partiellement, à l'absence de valorisation du patrimoine ferroviaire local. C'est pourtant cet arrondissement qui vit en 1832 arriver le train à Lyon, le combustible apporté de Saint-Étienne impulsant un très important développement économique dans la partie sud de la ville.


Intitulée « Lyon-Perrache : une gare cachée et méconnue » la visite se veut pédagogique et traite de divers aspects historiques et géographiques, pour certains bien connus du public, comme l'histoire de la Presque-île de Perrache et de l'arrivée du train à Lyon, d'autres demeurant plus confidentiels, à l'image des débats qui menèrent à l' invraisemblable implantation de la gare de Lyon-Perrache en ce lieu mal adapté – fruit de plusieurs années de tractations politiques, sur fond de spéculation immobilière et de corruption de députés. Le cœur de la visite reste toutefois, bien sûr, la gare et son évolution historique, retracée depuis 1856. La visite s'évertue également à replacer la gare dans le système ferroviaire lyonnais, et mentionne ainsi dépôts, ateliers, messageries et autres triages qui sont les autres organes indispensables du corps ferroviaire et auxquels il faut bien, ponctuellement, rendre hommage.


La façade du pavillon central de la gare de Perrache, dessin d'architecture.
La façade du pavillon central de la gare de Perrache, dessin d'architecture.

Afin de traiter au mieux de ces différents aspects, plusieurs stationnements sont prévus :

  • le toit du centre d'échange, afin de bénéficier d'une vue dégagée sur les installations,

  • le pied de la façade principale,

  • les quais de la gare, sous la halle « Saint-Étienne »,

  • le quai K


La première visite, menée par Olivier Vellay, s'est déroulée le 28 janvier et a obtenu de bons retours qui nous incitent à continuer. Elle fait suite à une visite « test » guidée conjointement par Louis Baldasseroni et Olivier Vellay tenue à l'automne 2021, et à plusieurs visites organisées par Sébastien Gardon à l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine 2021.


Au regard de l'affluence et des demandes, entre deux et quatre visites de la gare sont prévues par an, la prochaine étant programmée par la Mairie du 2e arrondissement au vendredi 10 juin. D'autres visites pourraient également être prochainement organisées pour le compte de l'association Renaissance du Vieux-Lyon, apportant un public plus diversifié, celles organisées par la mairie du 2e étant réservées aux seuls habitants de l'arrondissement.


Par ailleurs, une deuxième visite de la gare serait pour le moment prévue pour le 11 juin 2022, par l'association Renaissance du Vieux-Lyon.

61 vues0 commentaire