Retour en images sur le colloque "Le chemin de fer : deux siècles d'enjeux environnementaux"

Dernière mise à jour : 10 janv.

Les 1er et 2 décembre derniers, Rails & histoire a organisé son colloque dédié aux thématiques environnementales passées, présentes et à venir des chemins de fer.



Il s'est déroulé aux Archives Départementales et métropolitaines de la ville de Lyon, et il était aussi possible de le suivre en ligne pour celles et ceux qui ne pouvaient pas se déplacer.


L'introduction du colloque a été réalisée par le Sébastien Barbe (à gauche), Arnaud Passalacqua (au centre) et Cécile Hochard (à droite).



Les questions et thématiques abordées durant ces trois demi-journées étaient aussi variées que passionnantes. Les interventions de la première journée portaient essentiellement sur la consommation des ressources liées aux chemins de fer.



Un résumé en images des interventions de la première demi-journée : Georges Ribeill et François Jarrige sont intervenus sous la présidence de Denis Cuvillier, tandis qu'Emile Quinet présidait la deuxième séance durant laquelle sont intervenu.e.s Yun Zhai et Gaëtan Levillain.



Les sessions de la deuxième demi-journée étaient quant à elles axées sur les externalités et les effets matériels directs sur l'environnement de l'utilisation des ressources nécessaires aux chemins de fer. Les enjeux liés aux possibilités de recyclage et de réemploi ont elles aussi été abordées.



À gauche : le directeur des Archives départementales et métropolitaines de Lyon, Bruno Galland, accueille les intervenant.e.s et le public lors de la deuxième journée.

Au centre : Simon Aliot-Prié, artiste photographe venu présenter une exposition dédiée aux traverses de chemins de fer.

À droite : la première session de la deuxième journée, présidée à distance par Michèle Merger, au cours de laquelle sont intervenu.e.s Cicely Pams Capoccioni avec Denis Coeur, puis Arthur Emile.


De haut en bas : le duo Cicely Pams Capoccioni/Denis Coeur et Arthur Emile sous la présidence de Michèle Merger, puis Véronique Veston présidant la deuxième séance durant laquelle sont intervenues Pauline Detavernier et Alexandrina Striffling.



La dernière demi-journée a été consacrée aux questions et débats que posaient les enjeux environnementaux des chemins de fer au sein même du monde ferroviaire.


Consuelo Isabel Astrella est intervenue à distance en début de séance, puis Yadhav Deerpaul et Yves Bouvier ont développé leurs propos sous la présidence de Christophe Bouneau.



Enfin, n'hésitez pas à visiter le site du blog de recherches Hypothèses "Train et écologie, XIXe-XXIe siècles" afin de suivre certains travaux liés à notre axe de recherche en cours spécialement dédié à cette question environnementale des chemins de fer.



Si vous n'avez pas pu vous déplacer à Lyon pour y assister, ni même le voir en ligne en direct via Zoom, le colloque dans son intégralité sera mis en ligne prochainement sur la chaîne Youtube de Rails & histoire.



Francis Beaucire, président du Comité scientifique de Rails & histoire (à gauche), clôture le colloque avec Arnaud Passalacqua, responsable de l'axe de recherche "Train et écologie, XIXe-XXIe siècles" (à droite).


Rails & histoire remercie grandement tous les spécialistes qui sont intervenu.e.s au cours de ce colloque, ainsi que toutes les personnes qui l'ont suivi sur place ou à distance, et ont ainsi fait vivre la recherche scientifique.


Un grand merci à vous !

84 vues0 commentaire