© 2018 Créé par Rails & histoire

VOIX CHEMINOTES, UNE HISTOIRE ORALE DES ANNÉES 1930 À NOS JOURS

1987

2018

1999

2000

2002

2011

2012

2015

Lancement de la 1ère campagne d'entretiens

Fin de la 1ère campagne d'entretiens

Lancement de la 2nd campagne d'entretiens

Fin de la 2nd campagne d'entretiens

La collecte et la mise en valeur des témoignages des cheminots, des passagers, des victimes fait partie des axes de recherche de Rails et histoire, appuyé sur son activité de collecte d’archives orales et sur la base de données en ligne Mémoire orale de l’industrie et des réseaux où la plupart peuvent être écoutés.

C’est dans la volonté de restituer une époque dont le souvenir s’efface rapidement que SNCF a lancé du 1er janvier 2012 au 31 décembre 2012 un appel aux cheminots et à leurs familles pour qu’ils contribuent à sauvegarder la mémoire des civils – agents de la SNCF, passagers, victimes –, et a confié le recueil des témoignages à Rails et histoire - l’Association pour l’histoire des chemins de fer connue pour son expérience dans la collecte des archives orales.

Avec près de 700 réponses, l’appel à témoignages, clos le 31 décembre 2012, est un véritable succès. De mars 2012 à décembre 2013, 210 entretiens ont été collectés dans toute la France et constituent une collection de 410 heures d’enregistrements inédits. Elle est intitulée « Vie et travail au quotidien pendant la Deuxième Guerre mondiale : mémoire et récits de cheminots. »

Depuis 2013, des dizaines d’entretiens peuvent être écoutés en ligne sur le site Mémoire orale de l’industrie et des réseaux .

De nouveaux entretiens seront régulièrement mis en ligne en 2014-2015 tandis que se poursuit le traitement des enregistrements. À terme c’est l’ensemble de la collection, sous réserve d’autorisation, qui pourra être écouté en ligne.

Les témoins ont également transmis plusieurs milliers de documents (photographies, carnets de souvenirs, lettres, objets) au Service des archives et de la documentation de SNCF (SARDO) qui en assure le traitement et la conservation.

Les souvenirs confiés par les témoins, cheminots ou descendants de cheminots, constituent un ensemble très riche qui aborde les multiples aspects de leur vie professionnelle et personnelle entre 1930 et 1950. Les thèmes abordés sont, entre autres :

  • la vie dans les cités cheminotes, 

  • l’expérience de l’apprentissage, 

  • le marché noir, 

  • le travail forcé et le STO, 

  • les Chantiers de Jeunesse, 

  • la présence de l’occupant, 

  • la vie familiale, 

  • les bombardements, 

  • les actes de résistance ou

  • la reconstruction d’après guerre. 

Avec la nouvelle collection « Vie et travail au quotidien pendant la Deuxième Guerre mondiale : mémoire et récits de cheminots », Rails et histoire s’inscrit durablement dans la démarche des archives orales et dans le courant des humanités numériques.

La diffusion et la mise en valeur de la collection font l’objet d’un programme qui s’étend jusqu’en 2015. Plusieurs manifestations culturelles et scientifiques sont organisées depuis 2013 afin de faire connaître ces archives à la communauté cheminote, scientifique et au grand public. L’exposition qui sera accueillie par les Archives Nationales au printemps 2015 constituera le cœur de cette action.

Regardez et écoutez l’intervention de Sylvère Aït Amour, responsable du Pôle Archives orales de Rails et histoire, lors des journées d’étude "Répression, internement, déportation pendant la Seconde guerre mondiale. Nouveaux outils, nouveaux questionnements", Archives nationales, site de Pierrefitte-sur-Seine, les 30 septembre et 1er octobre 2015.

Mise en ligne d’une nouvelle collecte d’archives orales

« Vie et travail au quotidien pendant la Deuxième Guerre mondiale : mémoire et récits de cheminots »

C’est dans la volonté de restituer une époque dont le souvenir s’efface rapidement que SNCF a lancé du 1er janvier 2012 au 31 décembre 2012 un appel aux cheminots et à leurs familles pour qu’ils contribuent à sauvegarder la mémoire de la Deuxième Guerre mondiale et a confié le recueil de leurs témoignages à l’Association pour l’histoire des chemins de fer (AHICF), connue pour son expérience dans la collecte des archives orales.

 

Avec près de 700 réponses et plus de 200 promesses d’entretiens, l’appel à témoignages, clos le 31 décembre 2012, est un véritable succès. Les entretiens enregistrés constituent la collection intitulée : « Vie et travail au quotidien pendant la Deuxième Guerre mondiale : mémoire et récits de cheminots. » Les témoins ont également transmis plusieurs centaines de documents inédits (photographies, carnets de souvenirs, lettres, objets) au Service des archives et de la documentation de SNCF (SARDO) qui en assure le traitement et la conservation.

Depuis le 12 avril 2013, 20 entretiens sont librement écoutable en ligne sur le site Mémoire orale de l’industrie et des réseaux à l’adresse : www.memoire-orale.org

De nouveaux entretiens seront régulièrement mis en ligne en 2013 et 2014, tandis que se poursuivent la collecte et le traitement des enregistrements. À terme, c’est l’ensemble de la collection qui pourra être écouté en ligne.

Les souvenirs confiés par les témoins, cheminots ou descendants de cheminots, constituent un ensemble très riche qui aborde les multiples aspects de leur vie professionnelle et personnelle entre 1930 et 1950. Les thèmes abordés sont, entre autres, la vie dans les cités cheminotes, l’expérience de l’apprentissage, le marché noir, le STO, les Chantiers de Jeunesse, la présence de l’occupant, la vie familiale, les bombardements, les actes de résistance ou la reconstruction d’après guerre.

Pour accéder aux entretiens en ligne : Mémoire orale de l’industrie et des réseaux