"Cité des cheminots Aller(s) Retour(s)" : rétrospective



En cette fin d'année scolaire 2022, Rails & histoire a souhaité vous inviter afin d'assister à une représentation théâtrale.


Le vendredi 8 juillet, la troupe du Théâtre à Coulisses a ainsi présenté à Rails & histoire et à ses membres une lecture théâtralisée et musicale, intitulée "Cité des cheminots, Aller(s)-Retour(s)", écrite par Olivier Gosse, au sein de la très belle Salle des Fêtes de la mairie du Xe arrondissement de Paris.


Cette représentation a permis de faire revivre l’ancienne cité ferroviaire de Laon, dans l'Aisne. Le projet est né d’une idée de Sylvie Malin et Jean-Louis Levert, deux membres dirigeants d’Axothéa, association créée en 1979 qui s’est donnée pour mission de promouvoir les pratiques théâtrales amateur dans le département de l’Aisne. Tous deux connaissaient bien la cité des cheminots de Laon, pour l’avoir fréquentée du temps de leurs grands-parents. Fin 2010, ils jugent urgent d’effectuer un « travail de mémoire » afin de sauvegarder l’histoire de cette « ville dans la ville » et de la transmettre aux nouvelles générations.



La cité cheminote de Laon est née en 1919-1920 du programme de reconstruction mis en œuvre au lendemain de la Grande Guerre par Raoul Dautry, alors ingénieur en chef adjoint de l’entretien de la Compagnie du chemin de fer du Nord. Comme vous le savez, Raoul Dautry tiendra ensuite un rôle très important pour le chemin de fer avant d’être un grand serviteur de l’Etat.


Quatre cents maisons de bois et quelques maisons en pierre pour les cadres sont donc construites, mais aussi des écoles, une bibliothèque, une salle de bal, un économat, des bains-douches, une chapelle, etc. Les maisons détruites par les bombardements de 1944 seront remplacées en 1948 par une série de maisons « en dur ». Vivant jusque dans les années 1970 selon ses règles, et presque en autarcie, sous l’autorité d’un « conseil de gestion », la cité quitte alors le giron de la SNCF, cédée à l’office local des HLM.



Au nom de Rails & histoire, nous tenons à remercier chaleureusement les comédiens du Théâtre à coulisses !


Un grand merci également à la Mairie du Xe arrondissement qui nous a accueillis, et à tous les spectateurs pour avoir assisté à cette représentation théâtrale : votre présence aura permis d’en faire une réussite.


Et pour en apprendre plus sur la cité cheminote de Laon, consultez l'article de Bruno Carrière "La cité cheminote de Laon renaît sur les planches", sur notre blog en ligne des Rails de l'Histoire.



65 vues0 commentaire