Expo :
Ombres et Lumière

Page 2 sur 14

Titre.jpg

En 1939, le Nord-Pas-de-Calais compte plusieurs communautés juives représentant environ 4 000 personnes.

carte01.jpg
légendecarte01.jpg

À la fin du XIXème siècle, des immigrés juifs fuyant les pogroms d’Europe de l’Est arrivent dans la région.

carte02.jpg
légendecarte02.jpg

Dans l’entre-deux-guerres, d’autres juifs, polonais, allemands, ou issus de l’ex-Empire ottoman immigrent en plus grand nombre. Les Polonais s’établissent surtout dans le bassin minier mais aussi dans les grandes villes de la région où ils ouvrent ateliers et boutiques.

Léon LESER est né en 1897 à Cracovie. Enrôlé dans l’armée austro-hongroise pendant la Première Guerre mondiale, il quitte la Pologne nouvellement créée pour Berlin que l’antisémitisme lui fait rapidement fuir.

photo02.jpg

Léon LESER vient travailler comme manœuvre puis contremaître en Lorraine. Il épouse Rose THAU à Metz et a deux garçons. Naturalisé français en 1930, il s’installe à Lille en 1936 et devient commerçant en TSF. L’engouement pour la radio est grand et son commerce est florissant.

Coll. Famille LESER

photo04.jpg

Fête de Pourim à Douai, 1934.

Coll. Famille REDLUS

photo01.jpg

Photo du magasin de la famille THAU à Berlin.

Coll. Centrum Judaicum de Berlin

photo03.jpg

Photo de Chana LERNER-REISS (à droite devant la maison), avec au premier plan sa jeune fille Henriette sur les genoux de leur jeune vendeuse. Juifs polonais, Simon et Chana sont confectionneurs dans le textile à Lens.

Coll. Famille LERNER

photo05.jpg

Familles SIGAL et SCHARFMANN à Lens 1935/36.

Coll. Famille LESER

Page 2 sur 14