Rails et Histoire

Voyage dans un monde en mouvement. L’histoire des chemins de fer d’un siècle à l’autre (1987-2027) - 22-24 novembre 2007

L' Association pour l'histoire des chemins de fer a célébré son 20e anniversaire avec un colloque accueilli à Paris par le Musée d'Orsay du 22 au 24 novembre 2007

Présentation

Présentation

Colloque 2007 AHICF Voyage dans un monde en mouvement

Ce colloque, réuni à Paris au Musée d’Orsay du 22 au 24 novembre 2007, a permis de revenir sur les vingt années de recherche et d’activité de l’association et la façon dont son action a accompagné les mutations du secteur ferroviaire en Europe et dans le monde. Il a rappelé les évolutions qui ont marqué l’historiographie, les orientations et les résultats de la recherche en sciences humaines et sociales de 1987 à 2007.

Avec tous les partenaires de l’Association parmi les professionnels des transports, de la recherche et de la culture, il a défini l’avenir de l’histoire des chemins de fer : les axes de la recherche, ses problématiques et thèmes nouveaux, ses fonctions sociales pour les dix années qui viennent. Un appel à recherche a été lancé, qui a fait l’objet d’un large débat.

Secrétariat du colloque

AHICF
9 rue du Château-Landon - 75010 Paris
Tél. 01 5820 5101
Fax 01 5820 5189
Mèl. : contact@ahicf.com

L’AHICF aujourd’hui

Une action en cinq dimensions

  • L’AHICF rassemble les spécialistes de diverses disciplines autour des chemins de fer, de leur histoire et de leur patrimoine ;
  • elle conduit des programmes de recherche en sciences humaines et sociales ;
  • elle constitue des sources pour la recherche et propose à la consultation un riche fonds documentaire et une collection de témoignages oraux ;
  • elle offre des bourses d’études aux étudiants ;
  • elle publie des ouvrages et un site Internet et organise des manifestations scientifiques.

Programme

Programme

Jeudi 22 novembre 2007

Séance inaugurale : Allocutions
Madame Anne-Marie Idrac, présidente de la SNCF, présidente de l’AHICF
M. Patrice Leroy, président délégué de l’AHICF
Madame Caroline Mathieu, conservateur général pour l’architecture, Musée d’Orsay, « De la gare au Musée »

Table ronde : L’AHICF et ses partenaires : au service de la recherche et du patrimoine
En introduction : De l’association scientifique à l’animation culturelle, par M. Patrice Leroy, président délégué de l’AHICF

Projection multimédia : Voix ferroviaires. La collecte d’archives orales menée par l’AHICF.
Échanges, animés par : M. Henri Zuber, responsable des archives et de la documentation de la SNCF, ancien président de l’Association des archivistes français
M. Luc Fournier, représentant le ministère de la Culture et de la Communication
Madame Stephanie von Erlach, directrice générale de la Fondation des chemins de fer suisses

Pause

Table ronde : La libéralisation des chemins de fer européens au regard de l’histoire
Animateur : M. Patrice Leroy, directeur honoraire de la SNCF, ancien secrétaire général adjoint du CEEP, président délégué de l’AHICF

Introduction historique : Madame Michèle Merger, chargée de recherche au CNRS, membre du Comité scientifique de l’AHICF
M. Yves Crozet, professeur à l’Université Lumière Lyon 2
M. Michel Leboeuf, directeur développement à Voyageurs France Europe, SNCF
M. Hubert du Mesnil, président de RFF
M. Emile Quinet, professeur émérite à l’École nationale des Ponts et Chaussées

Vendredi 23 novembre 2007

Voyage dans les réseaux et la mobilité
Grandes vitesses, développement et évolution des réseaux ferrés

M. Etienne Auphan, professeur émérite à l’université de _ Paris-Sorbonne (Paris IV) et M. Gabriel Dupuy, professeur à l’université de Paris 1 – Panthéon-Sorbonne, membres du Comité scientifique de l’AHICF
20 ans de travaux, bilan et perspectives

M. José María de Ureña Francés, professeur d’urbanisme et d’aménagement du territoire, Universidad de Cantabria, Santander (Espagne)
Grandes vitesses françaises et espagnoles

M. Kyung Chul Lee, chercheur au Korea Railroad Research Institute (Corée)
Grandes vitesses françaises et coréennes

Pause

Débat : Territoires et grandes vitesses en Europe
Animateurs : M. Etienne Auphan, professeur émérite à l’université de Paris-Sorbonne (Paris 4) et M. Gabriel Dupuy, professeur à l’université de Paris 1 – Panthéon-Sorbonne, membres du Comité scientifique de l’AHICF, avec la participation de M. Michel Walrave, directeur général honoraire de l’Union internationale des chemins de fer

Le mouvement de l’innovation technique
Sécurité ferroviaire, confort et qualité du service : un bilan de recherche

Séance placée sous la présidence de M. Javier Vidal Olivares, professeur à l’université d’Alicante (Espagne)

M. François Caron, professeur émérite à l’université de Paris-Sorbonne (Paris IV), président du Comité scientifique de l’AHICF
20 ans de travaux, bilan et perspectives

M. Christophe Bouneau, professeur à l’université Michel-de-Montaigne (Bordeaux 3), membre du Comité scientifique de l’AHICF
L’électrification ferroviaire : l’histoire d’un dialogue entre dynamique des réseaux ferroviaires et dynamique des réseaux électriques

M. Aurélien Prévot, professeur d’histoire-géographie en collège et lycée
Les applications de l’électricité dans l’exploitation ferroviaire : le cas des gares de marchandises

Débat

Pause

Débat : Les chemins de l’innovation : le dialogue entre le constructeur de matériel ferroviaire et l’exploitant
Animateur : M. André Blanc, directeur honoraire de la SNCF, ancien président délégué de l’AHICF, membre du Comité scientifique de l’AHICF
M. Nicolas Castres Saint-Martin, vice-président Engineering Services, Alstom Transport
M. Jean-Marie Metzler, directeur honoraire de la SNCF

Samedi 24 novembre 2007

Paysages de l’architecture et du patrimoine - Connaissance du patrimoine ferroviaire

Séance placée sous la présidence de Madame Catherine Bergeal, sous-directrice de la Nature et des Paysages, ministère de l’Écologie, du Développement et de l’Aménagement durables

M. Jean Fosseyeux, inspecteur général honoraire des Affaires culturelles, membre du Comité scientifique de l’AHICF
20 ans de travaux, bilan et perspectives

Débat : Les perspectives de la recherche : patrimoine et architecture, urbanisme et paysages
Animateur : Mme Karen Bowie, maître assistant à l’École d’architecture de Versailles, membre du Comité scientifique de l’AHICF
M. Jean-François Belhoste, directeur d’études à l’EPHE
Madame Anne Hecker, maître de conférences, université de Nancy
Madame Evelyne Lohr, conservateur chargée de l’inventaire, bureau du patrimoine, conseil général de Seine-Saint-Denis
M. François Loyer, directeur de recherche au CNRS, Centre André Chastel - INHA

Pause

Forum des jeunes chercheurs : Les chemins de fer et leur histoire dans un monde en mouvement, perspectives de la recherche pour demain, 1987-2027
Animateur : Madame Marie-Noëlle Polino, secrétaire scientifique de l’AHICF

Le monde des cheminots : dynamisme professionnel et mutations sociales

M. Christian Chevandier, maître de conférences à l’université de Paris 1 – Panthéon-Sorbonne et M. Georges Ribeill, directeur de recherche à l’École nationale des Ponts et Chaussées, membres du Comité scientifique de l’AHICF
20 ans de travaux, bilan et perspectives

M. Florent Montagnon, doctorant à l’université Lumière Lyon 2
« Nous n’entrerons pas dans la carrière. » Le turn-over dans les services publics, le cas de la Compagnie des Omnibus et Tramways de Lyon

Débat

M. Michel Gorand, administrateur de l’AHICF
L’histoire de la société cheminote du point de vue du témoin

Conférence de M. Colin Divall, professor of Railway Studies and Transport History, York (Royaume-Uni)
Histoire des transports, histoire de cultures (en langue anglaise, traduction)

Conclusion générale du colloque par le professeur François Caron, président du comité scientifique de l’AHICF

Fin du colloque

Appel à la recherche

Appel à la recherche

L’AHICF lance un appel à recherche pour les années à venir. Il s’adresse à tous les chercheurs intéressés à l’histoire des chemins de fer quelle que soit leur discipline. Dans chacun des cinq domaines principaux qu’il a distingués, le comité scientifique de l’AHICF propose un sujet peu traité qui peut constituer une source d’inspiration pour vos propres propositions. L’AHICF les fera entrer avec votre collaboration dans le programme de ses groupes de travail et de ses manifestations à venir.

Envoyez vos idées et projets de recherche (3 pages au maximum) en pièce jointe, accompagnés de vos coordonnées par mail ou par courrier postal à : AHICF - 9, rue du Château-Landon - 75010 Paris.

Les projets sont publiés sur ce site et ouverts à la discussion. N’hésitez pas à nous envoyer vos remarques, vos notes, vos observations à leur sujet qui seront également publiés pour nourrir le débat.

Vous êtes invité/e/s à participer au forum du colloque « Voyage dans un monde en mouvement : l’histoire des chemins de fer d’un siècle à l’autre, 1987-2027 » le samedi 24 novembre 2007 à 11 h 45, au cours duquel toutes les réponses reçues seront exposées.

Rappel : l’AHICF accorde des bourses d’études aux étudiants en master 2 et en doctorat qui peuvent atteindre 2 500 euros par an. _ La date limite de remise du dossier de candidature est le 1er novembre 2007 pour l’année universitaire 2007-2008.
Pour tous les détails sur les bourses : cliquez-ici.

Les réponses

Date de réception : 25 mars 2007
1 - Pour un colloque sur l’histoire de la très grande vitesse à l’occasion du 30e anniversaire du TGV français
Joël Forthoffer, docteur en géographie, membre de l’AHICF

En 2011 nous fêterons le 30e anniversaire des premières circulations du TGV entre Paris et Lyon. Depuis l’ouverture au service commercial de la première ligne le 27 septembre 1981 que de chemin parcouru…

L’AHICF a organisé le 31 mars 1994 un colloque : les très grandes vitesses ferroviaires en France. Les communications traitaient les thèmes des origines des très grandes vitesses ferroviaires en France : histoire d’une décision, genèse d’une innovation. _Depuis lors, de nouvelles lignes et TGV apparaissent en et depuis la France (TGV Atlantique, Thalys, Eurostar, TGV…), des records de vitesse ont été battus.

Pour la diffusion de la grande vitesse des colloques avec exposition de matériels sont régulièrement organisés : EURAILSPEED. La grande vitesse s’installe et se développe en Europe (Allemagne : ICE, Espagne : AVE, Italie : ETR…). Elle s’exporte dans le monde et de nombreux projets sont en cours. Le Japon, précurseur avec le Shinkansen, ne fait plus figure d’exception en Asie. Pour tenir compte de ce développement mondial les prochains colloques seront intitulés HIGH SPEED.

Le projet de colloque ou journée d’étude pourrait examiner différents thèmes :

  • défis ou exploits technologiques (infrastructure, matériel) : TGV Duplex, Transrapid, pendulaire…
  • évolution de l’environnement juridique en Europe (définition de l’entreprise ferroviaire, RFF, EPSF…) et nouveau modèle de financement
  • enjeux stratégiques, batailles commerciales : Thalys, Eurostar, Rhéalys…
  • diffusion de la grande vitesse sur les territoires : aménagement évolution des villes et gares…
  • prise en compte de l’environnement dans la construction de L.G.V…
  • Une grande diversité des approches permettrait d’intéresser et réunir à cette occasion des professionnels, historiens, géographes au niveau européen voir mondial…

Date de réception : 25 mars 2007
2 - Pour un colloque sur LA POSTE et la SNCF
Regards croisés sur le transport du courrier de la malle-poste au T.G.V.

Joël Forthoffer, docteur en géographie, membre de l’AHICF

L’opportunité de la démarche repose sur deux points :

  • L’actualité, puisque prochainement ces entreprises devront ouvrir leurs marchés traditionnels à la concurrence.
  • Un atout, car ces sociétés possèdent toute deux une histoire riche et des équipes d’historiens.

A l’aube de changements qui toucheront La Poste et la SNCF, il me semble important que les association et comité d’histoire de ces entreprises partagent leurs connaissances sur le transport du courrier qui leur point commun.

Le colloque ou la journée d’étude pourrait notamment porter sur les thèmes suivants :

  • rôle du réseau dans d’aménagement du territoire : présence de la poste près des gares, implantation des centres de tri…
  • la logistique, le transport (tri pendant le transport…)
  • accords et contrat d’entreprises
  • évolution du matériel : fourgon, allège postale, TGV
  • aspects sociologiques : les postiers cheminots…

Date de réception : 7 octobre 2007
3 - La ré-affectation des sites et bâtiments du chemin de fer
Pascal Desmichel, maître de conférences en géographie, directeur du département Tourisme, responsable pédagogique du master 2 « tourisme et valorisation des territoires », chercheur au CERAMAC, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand II

La question est très probablement à relier avec la contraction des réseaux évoquée dans l’axe 3 du domaine « réseaux ferrés, mobilités et territoires » mais aussi avec le domaine « chemin de fer, patrimoine, architecture et paysages ». C’est aujourd’hui le devenir de milliers de sites de gares qui est posé au vu de la contraction des installations (marchandises tout particulièrement), et de l’abandon de beaucoup de bâtiments devenus inutiles avec la fin de présence d’agents en gare. Comment valoriser ces bâtiments, leur donner une nouvelle vie tout en préservant un décor ferroviaire à la fois digne du passé et attractif pour l’usager du train d’aujourd’hui dans certains cas ? Quelles sont les initiatives heureuses et malheureuses déjà faites par le passé ? (devant conduire à un ouvrage des bonnes pratiques…). Le but consisterait , d’un point de vue scientifique, à comprendre les dynamiques de déclin en cours (elle sont parfois très anciennes), à en saisir les impacts et les enjeux. D’un point de vue de la recherche opérationnelle, il s’agirait d’éclairer les acteurs de la gestion du patrimoine ferroviaire aujourd’hui, à savoir RFF, la SNCF, mais aussi de plus en plus les collectivités locales, les associations, et les privés.

Contribution personnelle : je réalise actuellement une étude sur la région Limousin qui a pour but de recenser toutes les gares et d’identifier leur statut actuel, d’évaluer ainsi le degré de contraction du réseau ferré, et d’en comprendre les logiques. Je viens aussi de terminer un article relatif à la gare de Canfranc (proposé à la revue Cybergéo) insistant sur les difficultés de réaffecter un chef d’œuvre en péril…


Date de réception : 7 octobre 2007
4 - La connaissance du patrimoine ferroviaire
Pascal Desmichel, maître de conférences en géographie, directeur du département Tourisme, responsable pédagogique du master 2 « tourisme et valorisation des territoires », chercheur au CERAMAC, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand II

Le domaine 5 de l’appel à projet est de très loin celui dans lequel je me reconnais le plus. Le patrimoine ferroviaire est en lui-même un objet scientifique à cerner et, comme vous le dites, « il importe de mieux le connaître. C’est un préalable indispensable à tout débat informé sur l’éventuelle conservation… ». Les vieilles monographies sont d’indispensables outils de la connaissance. Mais il est vrai que leur approche était trop restrictive ; Il est d’ailleurs très intéressant de constater que ces ouvrages de référence ne font qu’un place infime au paysage et à l’architecture ferroviaire ! Il reste dont à identifier ces formes de patrimoine.

Contribution personnelle : une approche empirique, relevant tant d’une démarche scientifique que « ferrovipathe » m’a conduit depuis 11 ans à accumuler près de 15 000 clichés qui sont tous le fruit de relevés de terrain personnels. Ils portent essentiellement sur le grand massif central, les Pyrénées, le Jura. Je me suis lancé depuis plusieurs mois dans la rédaction d’un inventaire complet du patrimoine ferroviaire limousin, avant probablement une même opération sur la région Auvergne. Je suis également intervenu en Mai 2007 au colloque interdisciplinaire d’Irrissary en traitant de l’évolution du paysage ferroviaire en vallée d’Aspe (actes à paraître). L’inventaire est long, les dynamiques nombreuses… c’est un champ immense !


Date de réception : 7 octobre 2007
5 - Les acteurs et les formes de mise en valeur touristique du patrimoine ferroviaire
Pascal Desmichel, maître de conférences en géographie, directeur du département Tourisme, responsable pédagogique du master 2 « tourisme et valorisation des territoires », chercheur au CERAMAC, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand II

Il y a les trains touristiques dans l’univers de la mise en valeur culturelle du patrimoine ferroviaire, mais pas seulement... Quelles initiatives originales existent ? Si les « catalogues » recensant les trains touristiques sont nombreux, la question – fondamentale - des modes de gouvernance de ces structures (associations, collectivités, SNCF...) reste en friche. Qui sont les acteurs de la valorisation touristique et culturelle du chemin de fer ? Quelles sont les relations et – disons-le sans détour – les conflits qui prédominent ? Pourquoi ? Comment fonctionne la sphère « ferrovipathe » ? Les sociologues et anthropologues auraient certainement beaucoup à nous apprendre sur les « rites » , les regards et les stratégies de cette petite communauté. Celle-ci est-elle la plus habilitée à gérer un train touristique ou un projet de mise en valeur culturelle ? De même, comment ne pas appliquer au chemin de fer le vieux questionnement problématique sur la relation tourisme – patrimoine ? Le patrimoine ferroviaire peut-il et doit-il faire l’objet d’une mise en tourisme systématique pour perdurer ? Le tourisme n’est-il pas en train de mettre en péril le patrimoine ? Autant de question a-priori provocantes mais certainement utiles pour désacraliser le mythe (et le schéma toujours un peu facile…) de l’association de bénévoles venant sauver un « patrimoine »… qui se résume assez souvent à « leur » locomotive…

Contribution personnelle : J’ai eu l’occasion de travailler avec plusieurs associations touristiques du Massif central, tantôt à titre personnel (chemin de fer de la Haute Auvergne), tantôt dans un cadre de recherche appliquée (association du viaduc de Vendes dans le Cantal, association Vienne Vézère Vapeur en Limousin…). Je rédige actuellement plusieurs articles relatifs à cette difficulté de concilier tourisme et patrimoine. D’autres initiatives remarquables existent, telle celle du SIVU du transcorrézien (j’envisage un article sur ce sujet).


Date de réception : 7 octobre 2007
6 - Chemin de fer et photographie ; la naissance du paysage ferroviaire, sa mythologie propre…
Pascal Desmichel, maître de conférences en géographie, directeur du département Tourisme, responsable pédagogique du master 2 « tourisme et valorisation des territoires », chercheur au CERAMAC, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand II

Voilà deux inventions techniques qui sont apparues en même temps, qui ont chacune à leur manière révolutionné le monde. D’hier à aujourd’hui, comment la photographie a-t-elle regardé l’univers ferroviaire ? Quels paysages ont été mis en scènes, comment les plus grands photographes ont-ils cadré ce qu’ils voyaient ? On connaît bien sûr la mission héliographique, et notamment les photos de Baldus, mais l’analyse photographique a-t-elle été menée ? Et que dire des plus grands artistes qui se sont exprimés librement, hors cadre institutionnel ? Qu’ont-ils montré du chemin de fer ? La comparaison avec l’approche picturale ne serait-elle pas intéressante ? De même, il semble que la sphère ferrovipathe a une fois encore créé ses propres codes et sa propre esthétique lorsqu’il s’agit de montrer le paysage dans ses revues spécialisées. Comment sont nés les grands sites paysagers du chemin de fer ? Quels en sont les ingrédients… ?

Contribution personnelle : la connaissance d’un certain nombre de photographes et de journalistes du « milieu » peut me permettre de travailler sur cette approche. De même que ma passion pour l’histoire de la photographie et certains auteurs en particulier…


Date de réception : 13 novembre 2007
7 - Récits de carrière : le personnel du service électrique de la SNCF et de la Société hydroélectrique du Midi
Jean-Claude Bosc, chef de groupement de centrales hydroélectriques en retraite, docteur en histoire (université de Perpignan)


Date de réception : 13 novembre 2007
8 - Le patrimoine électrique de la Compagnie du Midi, puis de la Société hydroélectrique du Midi
Jean-Claude Bosc, chef de groupement de centrales hydroélectriques en retraite, docteur en histoire (université de Perpignan)


Date de réception : 13 novembre 2007
9 - L’Internet et les réseaux de transport urbain
François Lapadu-Hargues, expert-conseil en Internet, ancien attaché d’exploitation au réseau ferré de la RATP, contributeur du site : world.nycsubway.org
et
Jean-François Picard, I.R. CNRS, auteur de quelques contributions à l’histoire des chemins de fer. contributeur du site : photochemindefer.free.fr/

Il est banal de souligner combien Internet a modifié nos habitudes en matière de communication et de diffusion de l’information. On souligne également l’aide apporté a de nombreux actes de notre vie quotidienne : actes d’achats, conseils pour nos déplacements, mises en relation de personnes, etc.
Ce qui nous intéresse ici est l’usage que les réseaux de transport urbains ont fait de l’outil. A travers l’examen et l’analyse de nombreux sites Internet, sites institutionnels et initiatives alternatives, on voit se dessiner plusieurs usages de l’Internet : de la simple traduction "en ligne" du contenu de brochures imprimées à la mise à disposition d’outils élaborés tels que des propositions d’itinéraires, la commande de titres de transport, le recueil d’observations et de suggestions.
A partir de ces sites on pourrait dresser un portrait de l’utilisateur ou des catégories d’utilisateurs tels que les maîtres d’ouvrages des sites Internet se les représentent, ou bien tels qu’ils souhaiteraient les avoir comme usagers de leurs réseaux.
C’est aussi l’image que les promoteurs des sites se font des réseaux qu’il est intéressant d’analyser. Selon les cas, le site est présenté comme mettant simplement à disposition des outils techniques : matériels et infrastructures de transport ; pour d’autres, c’est un service mobilité dans un espace urbain et périurbain, voire une offre globale d’apports d’améliorations aux modes de vie.

Proposition de recherche : Développer et mettre en oeuvre un site Internet s’appuyant sur une iconographie riche de nombreuses cartes, schémas et photographies. S’appuyer sur une bonne expérience de l’audit de sites Internet existants, tant pour ce qui concerne les aspects techniques que l’analyse des contenus et des architectures et procédures permettant d’y accéder. Une telle recheche permettrait de délivrer une grille de lecture pertinente des outils Internet relatifs aux réseaux de transports urbains.

Le livre des 20 ans

Le Livre des 20 ans de l’AHICF

Revue d’histoire des chemins de fer, n°39

Un volume anniversaire pour tous les membres et correspondants de l’AHICF, un ouvrage de référence pour les chercheurs, une somme d’idées à développer pour l’avenir

Le bilan des activités de l’AHICF depuis 1987 et les textes des communications présentés au colloque « Voyage dans un monde en mouvement : l’histoire des chemins de fer d’un siècle à l’autre, 1987-2027 »

Une anthologie des articles les plus marquants parus dans la Revue d’histoire des chemins de fer depuis sa fondation, des études inédites extraites des fonds de l’AHICF

Les premières études d’avenir issues de l’appel à recherche lancé par l’AHICF en 2007, des débats

Des références pour la recherche


Ouvrage compris dans l’abonnement 2008 à la Revue d’histoire des chemins de fer.

Prix public (vente au numéro) : 18 euros
(+ frais d’envoi : 1 ex. : 3 euros ; 2 ex. et plus : 6 euros)

Bon de commande

Concours photo

Concours photo

Pour accompagner le colloque l’AHICF a organisé un concours de photographies "Voyage dans un monde en mouvement", ouvert aux photographes amateurs. Le jury a distingué 33 œuvres portant sur l’univers ferroviaire de 1987 à 2007.

Écoute en ligne

Écoute en ligne

Les enregistrements et illustrations proposés sur ces pages sont la propriété de l’AHICF ou font l’objet d’une cession de droit d’utilisation ou d’exploitation de la part de tiers ayant autorisé l’AHICF à les utiliser. Tous les droits de reproduction et de diffusion sont réservés (sauf pour un usage strictement personnel et privé). Se reporter aux conditions générales.

Séance inaugurale : Allocutions
Madame Anne-Marie Idrac, présidente de la SNCF, présidente de l’AHICF
M. Patrice Leroy, président délégué de l’AHICF
Madame Caroline Mathieu, conservateur général pour l’architecture, Musée d’Orsay, « De la gare au Musée »

Table ronde : L’AHICF et ses partenaires : au service de la recherche et du patrimoine
En introduction : De l’association scientifique à l’animation culturelle, par M. Patrice Leroy, président délégué de l’AHICF
Projection multimédia : Voix ferroviaires. La collecte d’archives orales menée par l’AHICF.
Écouter la table ronde
Échanges, animés par : M. Henri Zuber, responsable des archives et de la documentation de la SNCF, ancien président de l’Association des archivistes français

M. Luc Fournier, représentant le ministère de la Culture et de la Communication

Madame Stephanie von Erlach, directrice générale de la Fondation des chemins de fer suisses

Table ronde : La libéralisation des chemins de fer européens au regard de l’histoire
Animateur : M. Patrice Leroy, directeur honoraire de la SNCF, ancien secrétaire général adjoint du CEEP, président délégué de l’AHICF
Introduction historique : Madame Michèle Merger, chargée de recherche au CNRS, membre du Comité scientifique de l’AHICF
M. Yves Crozet, professeur à l’Université Lumière Lyon 2
M. Michel Leboeuf, directeur développement à Voyageurs France _ Europe, SNCF
M. Hubert du Mesnil, président de RFF
M. Emile Quinet, professeur émérite à l’École nationale des Ponts et Chaussées
Écouter la table ronde
M. Patrice Leroy / Présentation des participants à la table ronde

Madame Michèle Merger / Introduction historique

M. Patrice Leroy / Introduction à la table ronde

M. Hubert du Mesnil

M. Patrice Leroy

M. Yves Crozet

M. Patrice Leroy

M. Michel Leboeuf

M. Emile Quinet

M. Patrice Leroy

Madame Michèle Merger

M. Michel Leboeuf

M. Patrice Leroy

M. Yves Crozet

M. Patrice Leroy

M. Michel Leboeuf

Madame Michèle Merger

M. Emile Quinet

M. Patrice Leroy

M. Hubert du Mesnil

M. Patrice Leroy

Madame Michèle Merger

M. Hubert du Mesnil

M. Patrice Leroy

M. Yves Crozet

M. Michel Leboeuf

M. Patrice Leroy

Voyage dans les réseaux et la mobilité
Grandes vitesses, développement et évolution des réseaux ferrés

Écouter la séance

20 ans de travaux, bilan et perspectives
M. Etienne Auphan, professeur émérite à l’université de Paris-Sorbonne (Paris IV) et
M. Gabriel Dupuy, professeur à l’université de Paris 1 – Panthéon-Sorbonne, membres du Comité scientifique de l’AHICF

M. Etienne Auphan

M. Gabriel Dupuy

Grandes vitesses françaises et espagnoles
M. José María de Ureña Francés, professeur d’urbanisme et d’aménagement du territoire, Universidad de Cantabria, Santander (Espagne)

Grandes vitesses françaises et coréennes
M. Kyung Chul Lee, chercheur au Korea Railroad Research Institute (Corée)

Débat : Territoires et grandes vitesses en Europe
Animateurs : M. Etienne Auphan, professeur émérite à l’université de _ Paris-Sorbonne (Paris 4) et M. Gabriel Dupuy, professeur à l’université de Paris 1 – Panthéon-Sorbonne, membres du Comité scientifique de l’AHICF, avec la participation de M. Michel Walrave, directeur général honoraire de l’Union internationale des chemins de fer

M. Gabriel Dupuy

M. Michel Walrave
M. Etienne Auphan

M. Gabriel Dupuy

M. Michel Walrave
M. Gabriel Dupuy

M. Michel Walrave
M. Etienne Auphan

M. Gabriel Dupuy

M. Michel Walrave
M. Gabriel Dupuy

Le mouvement de l’innovation technique
Sécurité ferroviaire, confort et qualité du service : un bilan de recherche

Séance placée sous la présidence de M. Javier Vidal Olivares, professeur à l’université d’Alicante (Espagne)

Écouter la séance

20 ans de travaux, bilan et perspectives
M. François Caron, professeur émérite à l’université de Paris-Sorbonne (Paris IV), président du Comité scientifique de l’AHICF

Les applications de l’électricité dans l’exploitation ferroviaire : le cas des gares de marchandises M. Aurélien Prévot, professeur d’histoire-géographie en collège et lycée

Débat : Les chemins de l’innovation : le dialogue entre le constructeur de matériel ferroviaire et l’exploitant
Animateur : M. André Blanc, directeur honoraire de la SNCF, ancien président délégué de l’AHICF, membre du Comité scientifique de l’AHICF

M. Nicolas Castres Saint-Martin, vice-président Engineering Services, Alstom Transport
M. Jean-Marie Metzler, directeur honoraire de la SNCF
M. André Blanc / Introduction à la table ronde

M. Jean-Marie Metzler

M. André Blanc

M. Nicolas Castres Saint-Martin
M. André Blanc

M. Jean-Marie Metzler

M. Nicolas Castres Saint-Martin
M. Jean-Marie Metzler

M. Nicolas Castres Saint-Martin
M. André Blanc

M. Nicolas Castres Saint-Martin
M. Jean-Marie Metzler

M. André Blanc / Conclusion de la table ronde

Paysages de l’architecture et du patrimoine - Connaissance du patrimoine ferroviaire

Écouter la séance

Séance placée sous la présidence de Madame Catherine Bergeal, sous-directrice de la Nature et des Paysages, ministère de l’Écologie, du Développement et de l’Aménagement durables

20 ans de travaux, bilan et perspectives
M. Jean Fosseyeux, inspecteur général honoraire des Affaires culturelles, membre du Comité scientifique de l’AHICF

Débat : Les perspectives de la recherche : patrimoine et architecture, urbanisme et paysages Animateur : Mme Karen Bowie, maître assistant à l’École d’architecture de Versailles, membre du Comité scientifique de l’AHICF
M. Jean-François Belhoste, directeur d’études à l’EPHE
Madame Anne Hecker, maître de conférences, université de Nancy
Madame Evelyne Lohr, conservateur chargée de l’inventaire, bureau du patrimoine, conseil général de Seine-Saint-Denis
M. François Loyer, directeur de recherche au CNRS, Centre André Chastel - INHA

Madame Karen Bowie / Introduction à la table ronde

M. François Loyer

Madame Karen Bowie

Madame Evelyne Lohr

Madame Karen Bowie

Madame Anne Hecker

Madame Karen Bowie

M. Jean-François Belhoste

Forum des jeunes chercheurs : Les chemins de fer et leur histoire dans un monde en mouvement, perspectives de la recherche pour demain, 1987-2027
Animateur : Madame Marie-Noëlle Polino, secrétaire scientifique de l’AHICF

Le monde des cheminots : dynamisme professionnel et mutations sociales

Écouter la séance

20 ans de travaux, bilan et perspectives
M. Christian Chevandier, maître de conférences à l’université de Paris 1 – Panthéon-Sorbonne
et
M. Georges Ribeill, directeur de recherche à l’École nationale des Ponts et Chaussées, membres du Comité scientifique de l’AHICF

« Nous n’entrerons pas dans la carrière. » Le turn-over dans les services publics, le cas de la Compagnie des Omnibus et Tramways de Lyon
M. Florent Montagnon, doctorant à l’université Lumière Lyon 2

L’histoire de la société cheminote du point de vue du témoin
M. Michel Gorand, administrateur de l’AHICF

Conférence de M. Colin Divall, professor of Railway Studies and Transport History, York (Royaume-Uni) Histoire des transports, histoire de cultures (en langue anglaise, traduction)

Conclusion générale du colloque par le professeur François Caron, président du comité scientifique de l’AHICF

Partenaires

Les partenaires

Logo Musée d'Orsay
Musée d’Orsay
62 rue de Lille - 75007 Paris
http://www.musee-orsay.fr

Attention, le colloque se déroule à l’adresse suivante : Musée d’Orsay, Auditorium - Entrée Porte B
1, rue de la Légion d’Honneur - 75007 Paris – Métro Solferino - RER C "Musée d’Orsay"

Logo Paris Sorbonne 1
Université Paris I – Panthéon-Sorbonne
12, place du Panthéon 75231 Paris cedex 5
01 44 07 80 00
http://www.univ-paris1.fr
Logo Paris Sorbonne 4
Université Paris-Sorbonne (Paris IV)
1, rue Victor Cousin 75230 Paris cedex
01 40 46 22 11
http://www.paris4.sorbonne.fr
Logo CHS
Centre d’histoire sociale du XXe siècle (CHS)
9, rue Malher 75004 Paris
01 44 78 33 84
fblum@univ-paris1.fr
http://histoire-sociale.univ-paris1.fr
Logo IHMC
Institut d’histoire moderne et contemporaine (IHMC)
45, rue d’Ulm 75005 Paris
01 44 32 31 52
Secretariat.ihmc@ens.fr
http://www.ihmc.ens.fr/
Logo IPRAUS
IPRAUS
Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Belleville
78 / 80, rue Rebeval, 75019 Paris
01 53 38 50 00
http://www.paris-belleville.archi.fr
Logo Latts
Laboratoire techniques, Territoires, Sociétés (LATTS)
Ecole nationale des ponts et chaussées

6 et 8, avenue Blaise Pascal - Cité Descartes
Champs-sur-Marne - 77455 Marne-la-Vallée cedex 2
01 64 15 30 00
http://www.enpc.fr
http://latts.cnrs.fr/