Rails et Histoire

"Transports en ville", Histoire urbaine

n°11, décembre 2004 200 p., 30 euros

Compte rendu par Joanne Vajda, mars 2005

Montrer que l’étude des transports a sa place dans l’histoire urbaine, tel est l’enjeu de ce numéro de la revue Histoire urbaine. Deux articles traitent de la relation des chemins de fer avec la ville. Isabelle Rabault-Mazières s’interroge, à travers l’exemple de la périphérie parisienne, sur le rôle du transport ferroviaire dans la mobilité des populations et la croissance suburbaine au XIXe siècle. Éric Berger place la gare d’Arras au centre du développement urbain, montrant l’importance de son implantation et de son développement pour la région, ainsi que l’évolution de l’emprise ferroviaire dans la ville (sa maîtrise sur le sujet, soutenue par l’AHICF, peut être consultée à l’association).
Intérêt pour l’historien des chemins de fer : Ce recueil vient démontrer que les rapports entre histoire de la ville et histoire des chemins de fer ne se limitent pas à l’histoire de la relation entre le développement urbain et celui des transports, qui domine aujourd’hui l’historiographie. Il encourage une recherche interdisciplinaire qui pourrait permettre de confronter les approches de façon plus réfléchie et plus systématique pour construire un champ d’investigation commun finalement susceptible d’éclairer les transformations en cours dont l’enjeu est déterminant pour des communes, sinon des départements, entiers comme le montre par exemple le cas de la Seine-Saint-Denis.

Copyright © AHICF, Joanne Vajda, 2005. Tous droits réservés.