Rails et Histoire

Publication. « Le train à grande vitesse en Californie : un train pour nulle part ? », par Charlotte Ruggeri

Le 3 mars 2015, Charlotte Ruggeri, étudiante à l’Université de Cergy-Pontoise (et bénéficiaire d’une bourse d’études de Rails et histoire), a soutenu sa thèse de doctorat de géographie sur « La ligne à grande vitesse californienne : entre appropriation culturelle, ancrage territorial et restructuration urbaine ». La revue Transports urbains, animée, entre autres, par Pierre Zembri, son directeur de thèse, rend justice à ce travail rigoureux et très remarqué autant que remarquable en publiant dans sa dernière édition un résumé de ses travaux qui reprend les origines et avancées du projet du train à grande vitesse et son appropriation par les villes.

Charlotte Ruggeri, « Le train à grande vitesse en Californie : un train “pour nulle part” ? », Transports urbains, n° 126, mai 2015, p. 3-9.

  • Imprimer
  • Partager sur Facebook
  • Google +
  • Partager sur Twitter