Rails et Histoire

Publication. « L’étoile ferrée morlaisienne », par Jean-Pierre Euzen

Il y a un an, Jean-Pierre Euzen publiait une étude fouillée sur la gestation, la construction et la mise en exploitation, le 26 avril 1865, de la ligne de Guingamp à Brest (Jean-Pierre Euzen, L’arrivée du chemin de fer en Bretagne Nord, Riveneuve éditions, 2013, 132 p.). En tant qu’originaire de Morlaix, l’auteur octroyait une large place à sa ville natale, notamment à sa gare et plus encore à son viaduc érigé de 1861 à 1863.

Jean-Pierre Euzen récidive avec un second ouvrage à paraître le 19 mars prochain. Sous le titre L’étoile ferrée morlaisienne, il poursuit l’étude de l’extension ferroviaire au départ de sa chère ville de Morlaix, tant au nord en direction de la zone maraîchère de Saint-Pol-de-Léon et de Roscoff (Ouest, 1883), qu’au sud en direction de Carhaix (amorce du Réseau Breton, Société générale des chemins de fer économiques, 1891) et à l’est en direction de Plestin-les-Grèves et Primel Trégastel (Société anonyme des chemins de fer armoricains, 1912-1913). Création de ces nouvelles lignes donc, mais aussi leur évolution jusqu’à aujourd’hui avec, là encore, une place à part pour la gare de Morlaix dont les projets de réaménagement (futur pôle d’échange multimodal lié à l’arrivée de la grande vitesse en Bretagne) vont bon train. L’occasion pour Jean-Pierre Euzen de faire revivre les acteurs politiques, économiques et techniques aussi bien locaux que nationaux.

Jean-Pierre Euzen, L’étoile ferrée morlaisienne, Riveneuve éditions, 2015. A paraître le 19 mars 2015.

  • Imprimer
  • Partager sur Facebook
  • Google +
  • Partager sur Twitter