Rails et Histoire

Publication. « Ferrovissime » devient « Le magazine 100 % trains français » et change de maquette et de périodicité.

Ferrovissime fait peau neuve.

Publication. « Ferrovissime » devient « Le magazine 100 % trains français » et change de maquette et de périodicité.

Avec son n° 67 (janvier-février 2014), Ferrovissime change à la fois de maquette (texte plus aéré et plus clair) et de périodicité (de mensuel, il devient bimensuel, l’offre étant complétée par deux livraisons hors série consacrées à un thème donné en juin et en novembre). Ajoutez à cela un contenu rédactionnel repensé et l’option du "dos carré" et vous obtenez le nouveau "magazine du train et de son histoire", tel que l’ont sollicité ses lecteurs sondés à cet effet.

Rappelons que Ferrovissime a déjà connu plusieurs mutations. Créé en 2002 sous le titre de Correspondances (n° 1, mai-juin), le magazine opère un premier virage en 2006 (n° 22, janvier) : changement de titre (devient Correspondances ferroviaires) et de périodicité (de bimensuelle à mensuelle). L’année 2008 voit la naissance de Ferrovissime (n° 1, janvier) par « fusion » au sein d’un journal unique de Correspondances ferroviaires et de Ferrovissimo (autre publication du groupe LR Presse).

Enfin, la distinction entre les deux publications est progressivement effacée : les encarts des « Dossiers de Ferrovissimo » cèdent la place en 2011 (n° 34, janvier) aux « Portraits du rail », et la pagination distincte est abandonnée en 2012 (n° 50, juin 2012). Les sous-titres associés évoluent au même rythme que les titres : Revue d’histoire ferroviaire (2002), L’univers des trains et leur histoire (2006), Tout le chemin de fer dans un seul magazine (2008), Le magazine 100 % trains français (2011).

  • Imprimer
  • Partager sur Facebook
  • Google +
  • Partager sur Twitter