Rails et Histoire

Publication. « 50 Histoires de trains extraordinaires et fantastiques » par Clive Lamming

Projets fous, rêves ubuesques et techniques irréalisables des plus grands inventeurs de l’histoire des chemins de fer.

Publication. « 50 Histoires de trains extraordinaires et fantastiques » par Clive Lamming

Clive Lamming, on aime ou on n’aime pas. Moi, j’aime ! Voici le dernier livre de Clive, qui témoigne de son inventivité autant que de celle des ingénieurs ferroviaires... et des éditeurs de beaux livres.

Bruno Carrière

« Bien que le chemin de fer soit un ensemble technique ancien, perdu dans la nuit des temps, et dont l’époque moderne - avec la locomotive à vapeur et les rails en métal – a commencé il y a bientôt deux siècles, il n’est pas monstre figé. Bien au contraire, il a été l’objet d’une évolution constante, se heurtant souvent à des problèmes que les sciences et les techniques contemporaines ne pouvaient résoudre. Sa position de transporteur terrestre dominant et puissant a attiré un grand nombre de visionnaires et d’inventeurs, à la recherche d’une gloire risquée, qui ont imaginé des solutions pour le moins originales et pittoresques. Mais ne sourions pas, ne nous moquons pas, même si ces projets apparaissent aujourd’hui comme farfelus, drôles, déjantés voire ubuesques, ils sont, très souvent de remarquables constructions intellectuelles ou même scientifiques, mettant en œuvre un rare esprit de créativité. De ces visionnaires fous, avec leurs chemins de fer suspendus entre les nuages, flottant dans les rues de Paris, ou glissant d’un réverbère à un autre le long de ses avenues, volant à 1 000 km/h d’électroaimant en électroaimant, équilibristes sur un unique rail ou en lévitation truquée... mais aussi transsaharien sans Sahara, se perdant dans les mystères cruels d’une Afrique sans Cap ni Caire, ou construits sur de fragiles ponts par-dessus les océans, tout dans ce livre montre d’eux qu’ils ont, au moins, aimé, rêvé, parfois créé, qu’ils ont souvent erré, se sont parfois perdus, ou se sont carrément « plantés »... Ils ont surtout oublié d’en parler à leur banquier... ou à leur épouse » (Clive Lamming).

Quatre parties :

  • Les chemins de fer sans chemin…ni fer : Le Roi-Soleil, amateur et utilisateur des chemins de fer ; Trains sans roues, sans rails, sans… ;Les trains sur coussins : air, eau électromagnétique ; etc.
  • Vapeur ni électricité, mais autre chose : Le chien, en double traction, et motivé ; Atmosphérique, le chemin de fer qui brasse de l’air ; Du vent pour les voiles mais pas pour la ponctualité ; etc.
  • Ceux qui voient plus haut que les étoiles : Les trains prennent l’ascenseur, et même le renvoient ; Le système Fell : une foi à déplacer les montagnes ; Les trains à crémaillères ; etc.
  • Casse-Tête et casse-pieds : Locomotive raide ou locomotive souple ; Les voies géantes du Great Western : le crépuscule des dieux ; Francis W. Webb : l’originalité moins le succès ; etc.

50 Histoires de trains extraordinaires et fantastiques, Livre coffret agrémenté de 24 fac-similés détachables - 88 p - 44 euros - Ipanema Editions, 10, rue Pergolèse, 75016 Paris. www.groupe-ipanema.com

  • Imprimer
  • Partager sur Facebook
  • Google +
  • Partager sur Twitter