Rails et Histoire

"La concession, outil de développement"

Article tiré d'Entreprises et histoire, n°31, décembre 2002, 165 p., 20.58 euros.

Compte rendu par Joanne Vajda, septembre 2003

Nous retiendrons particulièrement deux interventions qui abordent la question de la concession à travers des réseaux ferroviaires, celle de Rang-Ri Park, « Les concessions des travaux publics en Méditerranée : incontestables succès de la Société de Construction des Batignolles » et celle de Denis Varaschin, " De la concession en Espagne et en Italie, XIXe-XXe siècles".
Rang-Ri Park évoque la concession de lignes de chemins de fer obtenue par la Société de Construction des Batignolles en Algérie et Tunisie, puis en Grèce, jusqu’à la frontière ottomane.
Denis Varaschin souligne la prédominance des intérêts étrangers dans les concessions de lignes de chemin de fer italiennes et espagnoles. Il note le rôle joué par les compagnies françaises et notamment par Rothschild et les frères Pereire.

Intérêt pour l’historien des chemins de fer : Le rôle des sociétés françaises dans la construction des chemins de fer à l’étranger est un sujet mal connu. La mise en évidence des relations existantes entre pays à travers les concessions ferroviaires devrait être le point de départ d’une écriture de l’histoire européenne des chemins de fer : c’est ce qu’a compris l’Association internationale d’histoire des chemins de fer qui consacrera son premier congrès à l’histoire des échanges internationaux de capitaux et d’entreprises qui ont permis la construction des premiers réseaux ferroviaires en Europe et Outre-mer.

Copyright © AHICF, Joanne Vajda, 2003. Tous droits réservés.