Rails et Histoire

Journée en hommage à Terushi Hara

Terushi Hara, professeur à l'université Waseda (Tokyo), membre de l'AHICF, est décédé en 2011. Le 29 août 2012, l'AHICF a été associée à une journée scientifique organisée à sa mémoire.

Journée en hommage à Terushi Hara

Le professeur Dominique Barjot, pour le Centre Roland Mousnier, et Patrick Fridenson, pour le Centre de recherches historiques, ont organisé, le 29 août 2012, en prélude au congrès conjoint de l’European Business History Association et de la Business History Society of Japan qui s’est réuni à Paris du 30 août au 1er septembre 2012, une journée scientifique en hommage à Terushi Hara (1943-2011), historien économiste spécialiste de la France et des relations franco-japonaises. Cette réunion a été reçue par la Maison Suger, établissement de la fondation de la Maison des sciences de l’homme qui reçoit les chercheurs étrangers à Paris, et où le professeur Hara avait fait plusieurs longs séjours d’études. Les thèmes abordés lors de cette journée étaient ceux qui ont structuré le parcours de recherche de Terushi Hara et les discussions ont mis en lumière ses apports :
- histoire des cartels, des ententes et des politiques industrielles
- histoire des transports, avec, pour les chemins de fer, une communication de Michèle Merger, présidente du comité scientifique de l’AHICF, sur "Le train à très grande vitesse Italo"
- histoire des entreprises et des processus d’intégration internationaux.

A chaque étape, commentateurs, collègues et amis ont témoigné de la contribution importante de T. Hara à ces champs de recherche. La bibliographie de ses travaux, établie à cette occasion, a été remise aux participants (ci-dessous).

Le professeur François Caron, président d’honneur du Comité scientifique de l’AHICF, a ouvert la journée en rendant hommage à son disciple, collègue et ami dont il avait guidé les premiers pas dans la recherche en France.

L’AHICF, dont Terushi Hara avait été un membre éminent (il avait en particulier participé aux colloques de 1997 et de 2001, où la photographie ci-contre a été prise) et un ami attentif, s’est associée à cet hommage, rendu en présence de madame Hara.