Rails et Histoire

ICON, Journal of the International Committee for the History Technology

vol. 9, 2003, 149 p.

Compte rendu par Joanne Vajda, février 2005

Paraissant depuis 1995, la publication annuelle de l’ICOHTEC (International Committee for the History Technology), le Comité International pour l’histoire de la technologie, a comme principal rôle de promouvoir les études dans ce domaine. Dans ce numéro, deux articles concernent les chemins de fer, celui de Reinhold Bauer, « An “Adapted” Technology Between Policy, Market and Cultural Framework : the Steam Turbine Locomotive as Prime Mover for the Deutsche Reichsbahn », « Une technologie “adaptée” au cadre politique, commercial et culturel : la locomotive à vapeur comme leader de la Deutsche Reichsbahn » et celui de Slavomir Lotysz, « Alfred Beach Not Alone : the American Patents of Pneumatic Railways in the Nineteenth Century »
« Alfred Beach n’est pas seul : les brevets américains du chemin de fer pneumatique au XIXe siècle ». Dans le premier article son auteur s’attache à démontrer que l’emploi de la locomotive à vapeur ne dépend pas seulement de facteurs techniques et économiques, mais correspond aussi à une volonté politique et à un contexte culturel spécifique. Dans l’article suivant, Slavomir Lotysz montre qu’Alfred Ely Beach n’est pas le premier ni le dernier Américain à s’être intéressé au système de transport pneumatique, qui se développe à partir du début du XIXe siècle, grâce à l’Anglais George Medhurst, qui invente le tube pneumatique pour le transport des lettes et des colis, puis tente d’étendre son utilisation au transport de personnes.
Intérêt pour l’historien des chemins de fer : La publication encourage l’envoi des contributions, qui doivent être rédigées en anglais.

Copyright © AHICF, Joanne Vajda, 2005. Tous droits réservés.