Rails et Histoire

Eisenbahner gegen Hitler. Wiederstand und Verfolgung bei der Reichsbahn 1933-1945 - Alfred Gottwaldt (dir.)

[Des cheminots contre Hitler. Résistance et répression à la Reichsbahn, 1933-1945], Wiesbaden, Marixverlag, 2009, 352 p.

Compte rendu par Marie-Noëlle Polino

Ce beau livre collectif, qui réunit les caractères et les qualités d’un ouvrage de synthèse et d’un dictionnaire biographique des militants, aborde un sujet jusqu’alors négligé par l’historiographie allemande qui s’est davantage intéressée, en ce qui concerne les chemins de fer, à l’histoire institutionnelle de la Reichsbahn et à l’histoire des déportations (voir nos références sur ces sujets).
Après une introduction fournie de 50 pages (« faire son devoir et résister aux chemins de fer de l’État »), cinq chapitres d’une vingtaine de pages introduisent à leur tour une demi-douzaine de biographies. Ils balayent la période 1933-1945 et en délimitent les étapes : « Comment la résistance des cheminots s’est constituée entre la prise du pouvoir de 1933 et la fin de 1936 » ; « Les revers subis par la résistance cheminote entre janvier 1937 et le début de la guerre en septembre 1939 » ; « Résistance cheminote entre le début de la guerre en septembre 1939 et la fin de l’année 1942 » (où sont abordées les questions de l’aide apportée par les cheminots aux déportés et, de façon très rapide, de la résistance des cheminots dans les pays occupés) ; « Cheminots en résistance du début de l’année 1943 à mai 1945 » ; « La mémoire de la résistance cheminote après 1945 ».
Le projet, la conception de l’ouvrage et la valeur scientifique du résultat constituent une référence pour des travaux thématiques de même type. Le sujet abordé est d’un très grand intérêt pour une histoire comparée des résistances et du militantisme en Europe.

Copyright © AHICF, Marie-Noëlle Polino, 2010. Tous droits réservés.