Rails et Histoire

Du pain et des liens, 1914-2014

1914-2014, Du pain et des liens est une structure temporaire, installée à la gare de l’Est du 5 au 7 septembre 2014, qui a proposé au public de goûter gratuitement à un aliment emblématique de la guerre, illustrant ainsi la solidarité qui s’est exprimée dans les gares et le long des voies de chemin de fer entre 1914 et 1918. Sur une idée originale d’Emmanuelle Cronier, maître de conférences à l’université de Picardie - Jules-Verne, spécialiste de l’histoire de la Première Guerre mondiale et de l’histoire de l’alimentation, l’événement avait pour but de présenter une approche décalée du conflit en réunissant le public pour un moment convivial de découverte de la cuisine de guerre et de partage des émotions dont les gares ont été le théâtre et l’occasion. Un concert, des conférences, des animations ont été proposés. Plus qu’à un événement, c’est à la découverte d’un véritable univers sensoriel qu’étaient conviés le passant, le voyageur, le visiteur.

UN UNIVERS SONORE ET PARTICIPATIF

Sur le parvis de la Gare de l’Est, là où se sont quittés et se sont retrouvés des milliers de couples et de familles pendant la guerre 14‐18, le visiteur sera immergé dans une évocation de l’univers de la gare, pensé dans un environnement affecté par la guerre : aux sons étouffés du Paris de 14-18, se mêlent les émotions des séparations, hommes et femmes, combattants et civils et les espoirs de retrouvailles.

Le dispositif scénographique, conçu par les étudiants DSAA 1 Événementiel et médiation de l’école Boulle, invitera le visiteur à se plonger dans un parcours qui éveillera ses sens, évoquant les usages de la Gare de l’Est durant la Grande Guerre confrontés à l’effervescence de la gare d’aujourd’hui.

Durant son parcours, le visiteur sera invité à partager un moment de convivialité : un biscuit ANZAC lui sera offert dans son écrin de laine et de papier. Ravivant les gestes de partage de nourriture en 14-18, qui, face à la peur de la disparition de l’autre ou en guise d’offrande aux soldats contribuent à nouer des liens symboliques, il se saisira du fil de laine pour tisser des liens sur les visuels du dispositif, à l’aide de fixations. Il dégustera ensuite ce biscuit, à l’histoire si particulière. Du nom des corps d’armées australiens et néozélandais, il était confectionné par les familles pour leurs soldats, partis sur le front. La recette exclut les œufs, afin qu’ils résistent aux longs voyages maritimes.

(c) Emmanuelle Cronier, 2014 - http://www.emmanuellecronier.fr/

1914-2014, DU PAIN ET DES LIENS ÉTAIT OUVERT À TOUS DU 5 AU 7 SEPTEMBRE 2014, SUR LE PARVIS DE LA GARE DE L’EST. PLUS DE 3 000 PERSONNES ONT EFFECTUE LE PARCOURS COMPLET, PLUS DE 120 ONT SUIVI LES VISITES GUIDÉES DANS LA GARE ET SON QUARTIER

  • Imprimer
  • Partager sur Facebook
  • Google +
  • Partager sur Twitter

  • Le rail à toute(s) vitesse(s). Deux siècles de vitesse sur (...)
  • Regards sur le XXe siècle
  • Parler de soi, écrire sa vie au travail : la pratique (...)
  • Pour une histoire européenne des chemins de fer, de (...)
  • Les cheminots dans la Résistance
  • De la série à l'individu, archives du personnel et archives (...)
  • Une entreprise publique dans la guerre : la SNCF (...)
  • Les archives du personnel des grandes entreprises, de (...)
  • Écritures du chemin de fer
  • Les cheminots dans la guerre et l'Occupation, témoignages et (...)
  • Mémoires d'ingénieurs, destins ferroviaires. Autobiographies (...)
  • Ateliers et dépôts du Matériel ferroviaire, deux siècles (...)
  • Le siècle des chemins de fer secondaires en France, (...)
  • Pour un programme de collecte d'archives orales : le (...)
  • Le paysage ferroviaire : mémoire et patrimoine
  • Les cheminots dans la Résistance. Une histoire en évolution
  • Les chemins de fer : de l'histoire diplomatique à l'histoire (...)
  • Images de cheminots. Entre représentations et identités
  • La gare et la ville. Usages et représentations
  • Le livre des 20 ans de l'AHICF
  • Faire l'inventaire du patrimoine des chemins de fer. (...)
  • Approvisionnement ferroviaire et pratiques alimentaires des (...)

Calendrier

« mars 2017 »
L M M J V S D
27 28 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2