Rails et Histoire

Domaine : chemin de fer et innovation technique

La sécurité ferroviaire, le confort des voyageurs et la qualité des services constituent trois aspects essentiels d’une histoire des chemins de fer centrée sur l’analyse des stratégies d’offre (aussi bien technique que commerciale) des compagnies de transport ferroviaire et de leurs effets sur le fonctionnement du système et sur la mobilité.

Thème : sécurité ferroviaire, confort et qualité du service

Il semble possible de partir de quatre hypothèses :

1 - l’exigence de sécurité pour les voyageurs a été l’un des principaux facteurs explicatifs de l’orientation donnée tant aux choix (et par conséquent aux trajectoires) technologiques qu’aux modèles organisationnels ;

2 - face à la forte dangerosité des métiers du chemin de fer, la sécurité du travail s’est peu à peu imposée avec une exigence tout aussi forte ;

3 - la stratégie initiale de diversification des niveaux de confort et de qualité du service suivant les classes et les catégories a peu à peu révélé ses limites en provoquant une révision complète des stratégies d’offre, aussi bien dans la conception du matériels et des installations que des services, pour aboutir à la stratégie du « client roi », qu’il soit voyageur ou expéditeur ;

4 - enfin, les problèmes posés par la sûreté des voyageurs dans les gares, sur la voie et surtout dans les trains ont, dès l’origine, été un sujet de préoccupations majeures pour les services de l’exploitation. Elles ont pris un caractère d’urgence depuis la fin des années 1960 avec, entre autres, la montée du terrorisme.

On pourrait ainsi définir une série de thèmes pouvant faire l’objet d’une intervention au colloque ou de recherches ultérieures :

  • l’évolution des conceptions générales de la sécurité ferroviaire à travers les manuels et les cours de formation ;
  • les techniques ferroviaires et la sécurité des voyageurs (normes de sécurité, matériaux, réglementation et régulation des flux, signalisation, block system, automatisation, postes d’aiguillage, triages, etc.) ;
  • sécurité et modèles d’organisation (hiérarchie, responsabilité, division du travail, obéissance etc.) ;
  • sécurité, mentalités, comportements sociaux et culture cheminote ;
  • accidents et incidents d’exploitation et évolution de la sécurité ;
  • effets des accidents du travail sur la réglementation et l’organisation du travail ;
  • la différenciation des classes : voyages de luxe et voyages populaires ;
  • l’histoire des voitures : chauffage, toilettes, suspension, éclairage… ;
  • le transport des animaux et la souffrance animale ;
  • histoire du compartiment ;
  • fantasmes et dangers du voyage féminin, etc.
    Cette liste n’est nullement limitative.

François Caron, historien, professeur émérite à l’université de Paris-Sorbonne (Paris IV)
Contact

  • Imprimer
  • Partager sur Facebook
  • Google +
  • Partager sur Twitter

Calendrier

« octobre 2017 »
L M M J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5