Rails et Histoire

Publications. Deux BD ferroviaires

Le chemin de fer comme source d’inspiration. Le belge Schuiten avec La Douce (Casterman) et le trio Cothias, Ordas et Winoc avec La Rafale, les rails rouges (Grand Angle) ont franchi le pas.

La dernière livraison du dessinateur belge François Schuiten (1), La Douce, a pour personnage principal la locomotive à vapeur 12004, Atlantic du type 12 née en 1939 de la collaboration du Belge Raoul Notesse pour la partie mécanique et du Français André Huet pour le carénage. Cette série de six machines de vitesse aptes à 140 km/h avait fait alors la fierté de la SNCB : affectées à la ligne Bruxelles-Ostende, elles franchissaient les 92,4 km qui séparaient Bruxelles de Bruges (seul arrêt intermédiaire) en 46 minutes, soit à la vitesse moyenne de 120,5 km/h, performance qui permit à la SNCB de détenir pour un temps le « ruban bleu » des trains de voyageurs à vapeur en service régulier (2). Seule survivante, la 12004, a été restaurée en 1985 pour les 150 ans des Chemins de fer belges. Pour en savoir plus sur l’auteur et le scénario se reporter au site de l’éditeur Casterman (http://bd.casterman.com/albums_detail.cfm?id=41402).

Autre bande dessinée susceptible d’intéresser nos adhérents, La Rafale, les rail rouge, la nouvelle série de l’éditeur Grand Angle (http://www.angle.fr/actu-decouvrez-la-bande-annonce-de-la-rafale-443.html) signée Cothias, Ordas et Winoc, dont le premier tome est sorti au mois de janvier dernier, nous entraîne en Indochine française sur les pas de Frédéric Daguet, ingénieur, communiste et ancien membre de la Résistance, qui s’est vu confier l’entretien de « La Rafale », le train blindé chargé de veiller à la sécurité des convois de 1948 à 1953. Pour en savoir plus sur les origines et les caractéristiques de ce train, se reporter à l’ouvrage de Paul Malmassari, Les trains blindés français 1826-1962, Editions Soteca, 2010 (en bibliothèque à l’AHICF). La publication de la bande dessinée a été largement commentée sur la toile, qui, par ailleurs, abrite de nombreux sites qui reviennent sur le sujet (témoignages et photos).

Br.C.

(1) François Schuiten a été retenu par la SNCB-Holding pour imaginer et réaliser la scénographie du musée des Chemins de fer belges qui devrait être construit sur le site de la gare de Schaerbeek à Bruxelles.

(2)Voir l’étude publiée par nos amis de l’Association liégeoise des amateurs de chemins de fer (Alaf) dans leur bulletin (Correspondance d’avril-juin 2004) disponible sur le web (http://www.alaf.be/PDF_ALAF/Corr2Trim2004.pdf).]].