Rails et Histoire

De l’histoire des transports à l’histoire de la mobilité ? - Mathieu Flonneau et Vincent Guigueno (dir.)

Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2009, 331 pages, 19 €.

De l'histoire des transports à l'histoire de la mobilité ? - Mathieu Flonneau et Vincent Guigueno (dir.)

La mobilité des personnes et des biens est l’un des traits les plus caractéristiques de nos civilisations urbaines et post-industrielles : containers, passagers aériens munis de leurs carte gold, pendulaires au long trajet quotidien, etc. Tous sont devenus l’essence de la mondialisation ainsi rendue visible. L’actualité la plus quotidienne se fait l’écho incessant des nouvelles échelles d’une part, des nouveaux modes et enjeux d’autre part, liés aux déplacements.
Ce livre a pour ambition d’inscrire dans une histoire parfois de « longue durée » ces éléments constitutifs de notre modernité, de les rendre lisibles et compréhensibles au présent.
L’histoire des transports existe depuis longtemps en France comme à l’étranger. À l’écoute des autres sciences humaines, cette histoire a connu depuis quelques années un profond renouvellement, dans ses objets et ses concepts. Devons-nous faire évoluer l’histoire des transports, souvent découpée par modes – rail, routes, air – et soumise aux systèmes techniques « dominants » vers une histoire de la mobilité ? Les enjeux contemporains liés au développement durable invitent à revisiter l’histoire de nos mobilités, ses controverses, ses « futurs passés », ses pratiques et ses représentations. Le livre propose un bilan du débat historiographique sur le « tournant de la mobilité » en histoire, ainsi que des textes explorant les objets de ce nouvel agenda « démodalisé » : la vitesse, la sécurité, l’expertise, les institutions. Dans ce tableau, les enjeux politiques et ceux liés au développement économique sont essentiels à l’instar des imaginaires et des représentations.

Sommaire

Présentation par les auteurs - 2009