Rails et Histoire

Chemins de fer et Première Guerre mondiale

Chemins de fer et Première Guerre mondiale

Dans le cadre de la célébration du centenaire de la Première Guerre mondiale, Rails et histoire lance, avec ses partenaires, un programme de manifestations et d’événements destinés à faire mieux connaître le rôle des chemins de fer, des transports, de la logistique et l’histoire des mobilités dans le déroulement de ce premier conflit moderne de longue durée.

Présentation

Ces manifestations inscrivent l’histoire des chemins de fer, des transports et de la mobilité dans l’histoire générale du 20e siècle et intègrent les chemins de fer français dans un mouvement de longue durée et européen. Elles offrent également un sujet de consensus aux acteurs du transport ferroviaire et, enfin, contribuent à donner une image du train ancrée dans l’histoire, liée au territoire et à la cohésion nationale, partagée par tous.

Les travaux de recherche concernent l’impact des différentes étapes et formes du conflit, de sa préparation et de ses conséquences, sur le système technique ferroviaire, le financement et l’équilibre économique du secteur, la place de ce mode dans la mobilité et ses représentations dans les différents pays impliqués.

Les événements de l’automne 2014 – créations, expositions, spectacles fondés sur l’histoire – viennent élargir la perception de tous les aspects de cette histoire, en insistant sur les arts visuels.

Toutes les manifestations de l’AHICF bénéficient du label accordé par la Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale. Groupement d’intérêt public créé en 2012 par le Gouvernement et travaillant sous l’autorité du Ministre délégué chargé des Anciens combattants, elle a pour vocation de préparer et de mettre en œuvre le programme commémoratif du centenaire de la Grande Guerre. Elle est chargée notamment d’organiser les grands temps forts événementiels pris en charge par l’Etat, d’apporter son soutien aux initiatives locales, à travers notamment la mise en place d’un label « Centenaire » et, enfin, d’informer le grand public du programme commémoratif du Centenaire.

Les différents éléments du programme de l’automne 2014 ont pour but d’illustrer les multiples facettes de la gare pendant et après la Première Guerre mondiale.

  • Le colloque « Gares en guerre », du 3 au 5 septembre 2014, permettra de mettre en avant le rôle essentiel joué par les gares et le système ferroviaire pendant le conflit mais aussi de montrer comment la gare est devenue un lieu de mémoire du départ des soldats sur le front.
  • Une exposition de photographies d’époque, préparée par Histoire et Vie du 10e arrondissement, accompagne le colloque à la Mairie du 10e arrondissement pendant le mois de septembre 2014.
  • « Du pain et les liens 1914-2014 », du 5 au 7 septembre 2014, est un projet alliant médiation ludique et spectacle vivant afin d’aborder la question de l’alimentation des soldats à travers le partage de la nourriture dans les gares.
  • La gare et les soldats qui y passent ont inspiré les artistes. Diverses manifestations sont prévues par la suite pour mettre en valeur le tableau - mémorial de Albert Herter inauguré en mars 1926 en gare de l’Est et les dessins réalisés par Julien Le Blant, Théophile Alexandre Steinlen et Maximilien Luce.