Rails et Histoire

Cahier Le rail en Pays d’Auge

Article tiré de la revue Le Pays d'Auge no2 (mars-avril 2002), revue bimestrielle publiée par l'Association Le Pays d'Auge, 14, rue de Verdun, 14100 Lisieux, tél. 02 31 62 01 13, e-mail lepaysdauge@wanadoo.fr, 7.70 Euros.

Ce numéro de la revue est composé d’un cahier sur le rail en Pays d’Auge où sont abordés plusieurs thèmes : l’histoire du chemin de fer à Lisieux (de toutes les lignes passant par Lisieux), la mise en place de la ligne Mézidon-Trouville et le développement des stations balnéaires sur la côte fleurie, l’épopée d’une poignée d’amoureux de la Pacific vapeur, et la transformation de lignes désaffectées en chemins de randonnée.
A côté de ce cahier d’autres articles reflètent la diversité culturelle et patrimoniale du Pays d’Auge : la littérature avec le voyage de Victor Hugo en Pays d’Auge, l’architecture avec l’étude du manoir du Mesnil-Bacley et la peinture avec un article sur Louis-Claude Malbranche.

Sommaire

Le chemin de fer à Lisieux par Jean-François Derquer Cet article, avec une approche à la fois thématique et chronologique, dégage les grandes étapes de l’arrivée du chemin de fer à Lisieux. Les débats sur le tracé des lignes, les enjeux économiques, les mutations sociales. . . Il s’intéresse à la fois aux conséquences de la ligne Paris-Cherbourg, mais aussi à la mise en place et aux succès de plus petites lignes : les lignes balnéaires (Lisieux-Trouville ), les trains d’intérêt local (Lisieux-Orbec)...

Mézidon- Dives/ Cabourg- Deauville, une histoire de trains par Françoise Dutour La ligne Paris-Cherbourg ignore la côte où une nouvelle mode a pris son essor et bouleverse l’économie locale. Le chemin de fer est le moyen de faire prospérer une entreprise dont le succès dépend de la fréquentation extérieure. Françoise Dutour raconte " le combat " des promoteurs pour établir des lignes secondaires reliant la ligne principale aux stations balnéaires. Cela aboutira à la ligne Mézidon-Dives/Cabourg, ouverte en 1879, et en 1884 à son prolongement jusqu’à Trouville.

La Pacific 231 par Yves Robert Yves Robert relate l’histoire d’une poignée de cheminots passionnés, qui ont sauvé la Pacific 231 (locomotive qui a sillonné la ligne Paris-Cherbourg de 1936 à 1965). Classée monument historique, ses sorties sont des moments très prisés.

La Coulée verte par Olivier Sauvage Cet article retrace la transformation, à l’initiative du Conseil général, de voies de chemins de fer (du Mesnil-Mauger à Lisores et de Pont-L’Evêque à Saint-André-d’Hébertot) en chemin de randonnée.

Page fournie par l’éditeur