Rails et Histoire

17 juin 2014 - Journée des jeunes chercheurs de l’Association pour l’histoire des chemins de fer

Pour sa deuxième édition, la Journée des jeunes chercheurs de l'Association pour l'histoire des chemins de fer réunit étudiants, directeurs de travaux universitaires et membres du Comité scientifique de l'Association le mardi 17 juin 2014.

Rails et histoire, l’association pour l’histoire des chemins de fer, invite les futurs étudiants, étudiants et jeunes chercheurs en sciences humaines et sociales qui s’intéressent au domaine des transports ferroviaires à se réunir le :

MARDI 17 JUIN 2014, 9, rue du Château-Landon, 75010 Paris 9 h 30 - 17 h 30

Inscription : bulletin à renvoyer à contact[at]ahicf.com avant le 13 juin 2014

Les étudiants et jeunes chercheurs qui travaillent avec Rails et histoire, qui ont bénéficié d’une bourse de l’association ou pensent à soumettre leur candidature pour l’année 2014-2015 sont invités, ainsi que leurs directeurs de travaux et le comité scientifique de Rails et histoire.

Il s’agit tant d’échanger sur les travaux en cours et de les faciliter que d’élargir la connaissance que chacun peut avoir des différents champs et périodes couverts par le thème « chemins de fer » dans les différentes disciplines représentées.

Rails et histoire a pour mission de « susciter de nouvelles recherches, approches et analyses touchant l’histoire des chemins de fer ». Elle propose aux chercheurs en formation une aide méthodologique et documentaire, outre le concours financier que peuvent leur apporter ses bourses d’étude. Rails et histoire met à la disposition des étudiants la connaissance qu’elle peut avoir des sources et de la bibliographie du domaine auquel elle se consacre depuis 1987, les met en contact avec des chercheurs confirmés mais aussi avec des professionnels du rail, actifs ou retraités, prêts à les guider dans des domaines dont ils peuvent ignorer les techniques, les procédures ou le vocabulaire afin de faciliter leur compréhension des sources, ou à les faire profiter de leurs compétences professionnelles et, le cas échéant, de leur témoignage.

Par ailleurs, le Comité scientifique de Rails et histoire définit un programme scientifique propre à l’association, auxquels tous sont invités à participer, ainsi qu’aux projets conduits par l’équipe de Rails et histoire, en particulier dans le domaine de la collecte d’archives orales et des ressources numériques.

Enfin, en complément des divers séminaires de master et de doctorat auxquels participent les étudiants en fonction de leurs institutions de rattachement et de leurs choix disciplinaires, Rails et histoire souhaite leur proposer des rencontres transversales qui puissent être utiles à leur orientation scientifique comme professionnelle. Cette journée doit être une occasion nouvelle d’échanges sur leurs itinéraires et leurs expériences de recherche.

PROGRAMME

Matinée

9 h 30 Accueil, présentation des participants, présentation de l’équipe de Rails et histoire

Découverte ou approfondissement de la connaissance des ressources et fonds documentaires offerts aux chercheurs et proposés par l’Association

  • Introduction à la recherche : les grands ensembles documentaires, les lieux de recherche, les ressources spécifiques au domaine
  • Fonds sonores, programme de collectes d’archives orales et leur médiation (ressources en ligne, exposition)
  • Bibliothèque de Rails et histoire, recherche dans les fonds, orientation
  • Publications, Revue d’histoire des chemins de fer, contribution aux programmes de collecte de sources, au site internet.

Panier-repas fourni sur place

Après-midi

14 h Accueil par Michèle Merger, présidente du Comité scientifique de Rails et histoire Présentation des programmes de recherche et d’action en cours

Travaux en cours, débats

Romain Devauchelle Doctorat d’histoire, première année (co-tutelle université de Paris X / Humboldt-Universität zu Berlin) « Les gares en France et en Allemagne pendant la première Guerre Mondiale »

Benjamin Pereira Master d’histoire, 2e année (université d’Evry – Val d’Essonne), « Le site ferroviaire de Juvisy/Athis-Mons pendant la Seconde Guerre mondiale 1939-1945. Quotidien, résistances et destructions d’un des principaux triages de la région parisienne »

Yannis Vlahopoulos Master d’histoire, 1re année (université Paris-Diderot), « Les mutations énergétiques des mobilités à longue distance en France (1965-1975). Le cas du TGV électrique »

Edgar Brault Master en Aménagement et Urbanisme, 1re année (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), « Les effets spatiaux de l’évolution des réseaux »

Charlotte Ruggeri Doctorat de géographie, 3e année (université de Cergy-Pontoise), « Le projet de ligne à grande vitesse californienne : entre appropriation culturelle, ancrage territorial et restructuration urbaine »

Felix Adisson Doctorat d’Aménagement et Urbanisme (Université de Paris-Est), « Les devenirs des espaces de l’Etat : transformations urbaines du domaine ferroviaire en France et en Italie »

  • Imprimer
  • Partager sur Facebook
  • Google +
  • Partager sur Twitter